AMICALE DES DONNEURS DE SANG DE DOLE ET SA REGION                                               
     
                                                         gif_anime_puces_036.gifLE DON DU SANG SE DEROULE EN 4 ETAPESgif_anime_puces_036.gif                                                             
           
Incription_administrativegif_anime_puces_036.gif1) L'inscription administrative.
Cette première étape est incontournable.
Elle permet de recueillir les renseignements nécessaires pour constituer le dossier du donneur.
Pour un premier don, il faut se munir d'une pièce d'identité.
Un questionnaire médical pré-don est remis au futur donneur,
qui devra répondre aux questions en cochant des cases.
 

entrerien_medicelgif_anime_puces_036.gif2) L'entretien médical.
Le donneur remet le questionnaire pré-don au médecin.
L'entretien médical avec le médecin est une étape essentielle pour la sécurité transfusionnelle.
Cet entretien est confidentiel et couvert par le secret médical.
Le médecin a besoin de connaître votre état de santé récent et ancien, fièvre, grippe,
prise de médicaments, problèmes cardiaques, maladies chroniques, interventions chirurgicales.
Votre vie personnelle, voyages, pratiques sexuelles, usage de drogue.
A travers ces questions, le médecin cherche à déceler des risques éventuels
de contact avec un virus ou une bactérie,
il apprécie si le donneur peut donner son sang sans risque pour sa santé et celle du malade. 
Il existe un délai entre le moment ou le donneur a pu être en contact avec un virus
et celui où la maladie est décelable dans les tests, ce délai est appelé fenêtre
Sérologique.
Pendant cette période le sang peut-êtrebinfectieux.
l'une des clés de la sécurité est la franchise au cours de l'entretien médical.
 
    
Prelevementgif_anime_puces_036.gif3) Le prélèvement.
L'infirmière prélève quelques tubes échantillons pour effectuer les tests de dépistage.
La liste des contrôles biologiques réalisés systématiquement sur chaque don est fixée
par voie réglementaire : dosage de l'hémoglobine, détermination du groupe sanguin,
recherche d'anticorps irréguliers, dépistage des virus de l'hépatite B,
de l'hépatite C, du VIH, et de la syphilis, des anticorps anti-paludéens
si le donneur a ensuite le don peut alors commencer.
En cas de problème le donneur reçoit un courrier de l'ESF l'invitant soit à faire des examens
complémentaires ou consulter son médecin traitant.
Le contrôle du taux d'hémoglobine avant le don de sang
permet d'éviter de prélever un donneur dont le taux d'hémoglobine est faible.
Il est effectué depuis le 3 mars 2008 et a pour but de veiller à la  santé du donneur.
Il concerne les nouveaux donneurs, les donneurs dont le dernier don remonte à plus de 2 ans,
les donneurs dont le taux d'hémoglobine au dernier don était inférieur
aux seuils européens (12,5g pour les femmes et 13,5 pour les hommes),
les candidats au don présentant un risque ou des signes cliniques évocateurs d'anémie. 
Ce contrôle s'effectue à partir de sang capillaire prélevé au bout du doigt
à l'aide d'un petit appareil photomètre.


Temps_reposgif_anime_puces_036.gif4) Le temps de repos et de collation.
Après votre don, vous restez sous la surveillance des infirmières.
Une collation vous est offerte avant de quitter le lieu de collecte.
Il est important de prendre le temps de boire quelque chose et de se reposer quelques minutes avant de repartir. 
Il est conseillé de s'alimenter avant de donner son sang en évitant les matières grasses.
Ne venez pas à jeun.
 
 
Lexique
EFS : Etablissement Français du Sang